Jean Epstein : « L’enfant apprend d’abord en aimant puis en explorant »

Les Pros de la Petite Enfance, site d’informations pour les professionnels de la petite enfance publient cette semaine une interview exclusive de Jean Epstein, psychosociologue et experts de la petite enfance et en particulier des modes d’accueil.

Jean Epstein rappelle l’importance du jeu qui permet d’aimer, d »explorer et in fine d’apprendre. Il insiste sur l’importance de l’ennui et appelle à lâcher la pression transféré sur les enfants et les exigences exprimées parfois par les parents à l’encontre des professionnelles. Nous ne pouvons attendre des enfants qu’ils soient en constante « production ». La fourchette des apprentissages est large et diffère d’un enfant à l’autre. Laissons chaque enfant aller à son rythme !

Il insiste enfin sur l’importance de triangle de la confiance parents-enfant-professionnel. Voir son parent communiquer sereinement avec le professionnel qui l’accueil est structurant et déterminant pour un enfant.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ici

Des parents du Maine et Loire à la journée nationale Parents Solos et Cie

Parents Solos 49 était présent samedi 15 juin 2019 à Nantes pour la Journée Nationale des Collectifs et Associations de Parents Solos organisée par Parents Solos et Compagnie et l’association Res’Pii (Réseau des Parents Parfaitement Imparfaits – Nantes). 

Une belle réussite, cette 2nde édition des rencontres nationales des collectifs de parents solos ! 
Ils sont venus des 4 coins de la France, pour se retrouver à la Maison de quartier Madeleine Champ de Mars, parler de leur quotidien de parents solos et de leurs expériences collectives d’entraide et de soutien entre pairs.
50 parents solos, ou ayant vécus cette situation dans leur parcours de vie, ont été accueillis par Parents Solos et Cie et Res’PPI, pour partager ce temps de rencontre riche et studieux mais avant tout convivial.
Une journée parrainée par Christelle DUBOS, secrétaire d’état auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, qui a participé pleinement à la matinée d’échange avec les parents, autour de la question : la famille monoparentale est-elle une famille a-normale ? 

L’après-midi, des tables rondes ont été proposées pour réfléchir à divers sujets en petits groupes : comment animer un groupe de parole entre pairs, créer un groupe, devenir association ou pas, partir en vacances (bons plans, trucs, astuces)… S’en est suivi une restitution collective. 
Ce temps fort a été organisé à Nantes, grâce à l’appui des élues locales : Myriam NAEL, adjointe au maire de Nantes et à Fabienne PADOVANI Vice Présidente du Conseil Départemental. Toutes deux ont participé activement au débat et ont pu exprimer leur soutien aux familles monoparentales et aux initiatives de terrain portées par ces parents. 

Une journée très encourageante par le partage de toutes ces dynamiques nationales ! et surtout prometteuse par la présence des élues ! 

Un nouveau pôle parentalité à Saumur : l’Espace Simone Veil

Le nouveau pôle de parentalité de Saumur, inauguré le lundi 17 juin, regroupe la Maison des Petits Pas, la Maison des adolescents et Médiations 49. SOS Amitié y a aussi trouvé de nouveaux bureaux.

Toutes les informations ici : http://www.ville-saumur.fr/actualites/espace-simone-veil

LA MAISON DES PETITS PAS

Anciennement située rue Celestin-Port, la Maison des Petits Pas est un lieu d’accueil enfants-parents (LAEP).  C’est un lieu de rencontres, d’échanges, de détente et de convivialité. Il est ouvert aux futurs parents et aux enfants de 0 à 4 ans accompagnés d’un ou des deux parents, ou d’un adulte familier. Chacun y vient quand il veut, le temps qu’il veut pour partager un moment de détente. Le parent reste présent et responsable de son enfant. L’accès y est libre, anonyme et gratuit. Deux accueillants sont toujours présents, ils garantissent la confidentialité et le respect de chacun. C’est un lieu « passerelle », qui facilite les premiers pas vers la crèche, la halte-garderie, l’école…L’aménagement de la Maison des Petits Pas, dans ses nouveaux locaux, permet de proposer aux familles un plus grand espace (130 m2 à la place des 75 m2 occupé auparavant).Ce nouvel va permettre d’accueillir également des activités d’éveil proposées par le Relais Assistants Maternels (RAM).

Horaires : lundi de 15h00 à 18h00jeudi de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00

LA MAISON DES ADOLESCENTS

La maison des adolescents est un lieu d’accueil, d’écoute et d’accompagnement pour les jeunes de 11 à 21 ans et/ou leurs parents. C’est également un espace ressource de proximité pour professionnels du réseau adolescent du territoire, recouvrant les champs médicaux, sociaux, éducatifs, scolaires, socioculturel, insertion…La création de cette antenne est issue d’une démarche de co-construction engagée avec un ensemble d’acteurs locaux : le Centre Hospitalier, l’association Alia, le Conseil Départemental, la Ville de Saumur, la Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire et ses communes membres, la MdA 49 avec le soutien de l’ARS et de la DDCS 49.

http://www.maisondesados-angers.fr/

Horaires : lundi de 15h00 à 19h00Jeudi de de 13h00 à 17h00 

S.O.S AMITIÉ

S.O.S Amitié est un service d’écoute par téléphone destiné à accueillir la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile. S.O.S Amitié offre, à tous ceux qui choisissent d’appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance, et ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre.S.O.S Amitié est une Fédération de 44 associations régionales regroupant 50 postes d’écoute au téléphone, à la messagerie et au chat. Reconnue d’utilité publique pour son action dans la prévention du suicide, elle offre une écoute anonyme au téléphone 24h sur 24, 7 jours sur 7, au chat chaque jour de 13h à 3h du matin, et par messagerie.S.O.S Amitié est membre de l’ UNPS (Union Nationale pour la Prévention du Suicide) et d’IFOTES (International Fédération of Téléphone Emergency Service).

https://www.sos-amitie.com/

MÉDIATIONS 49

Médiations 49 offre un espace de rencontres qui s’adresse à toute la famille. C’est un lieu neutre pour renouer et/ou améliorer des relations quand celles-ci sont interrompues, difficiles ou trop conflictuelles. Venir à l’espace de rencontre se fait sur sa propre initiative ou suite à une décision administrative ou judiciaire.Ces espaces sont un lieu d’exercice du droit de visite. Ils visent à maintenir le contact entre l’enfant et le parent avec lequel il ne vit pas quotidiennement. L’enfant peut y voir également d’autres membres de sa famille (grands-parents, fratrie…). L’espace de rencontre garantit le caractère confidentiel des visites.

http://mediations49.fr/

 

 

 

A l’écoute des parents, au téléphone

Deux lignes téléphonique sont disponibles pour les parents afin de relâcher la pression, exprimer ses questions, inquiétudes, doutes et identifier des pistes de solutions…

 

La permanence téléphonique de l’Ecole des Parents et des Educateurs du Maine et Loire. Qu’il s’agisse de soucis quotidiens, de la relation dans la fratrie, de la scolarité avec un enfant ou un ado, parler avec un tiers permet d’aborder la situation autrement et de se sentir écouté. Appeler au 02 41 37 06 53.

 

 

 

 

Le service d’écoute du Réseau Parentalité Créative.Appeler au 09 74 763 963.

 

 

 

 

 

 

Parents solos : en route pour la journée du 28 septembre !

Vendredi 24 mai 2019

 

Réunis au centre culturel de Jallais, une équipe se retrouve pour la 4ème fois afin de préparer la première Journée Départementale des Parents Solos dans le Maine-et-Loire. Cette équipe est composée de parents et de professionnels venant de tout le département : parents solos (Angers, Chemillé, Beaupréau-en-Mauges, Cholet), centres sociaux (CSI L’Atelier à St Georges sur Loire, Centre Social Evre et Mauges de Beaupréau, CSI Ocsigène à St Léger sous Cholet) et le Réseau Parentalité 49 (Angers).

 

L’idée a été impulsée par une maman solo, Nathalie BENAITEAU, fondatrice de Parents Solos 49 au CSI L’Atelier à St Georges sur Loire :

Le nombre de familles monoparentales croît d’année en année et pourtant il y a encore beaucoup de choses à créer pour faciliter le soutien et le quotidien des parents solos, qui souvent, se retrouvent très vite dans des situations d’isolement et de solitude.

L’objectif de cette journée est déjà de réunir les différents groupes ou associations de parents solos actifs ou en projet sur le département pour se connaître, puis pour échanger et faire un état des lieux des situations des familles monoparentales à propos du travail, de la solidarité, de la vie sociale, de la place de l’entourage… En tables rondes, ces groupes réfléchiront ensuite à trouver des solutions faciles, locales et possibles à mettre en place pour aider les parents solos dans leur quotidien.

Orchestré par le Réseau Parentalité 49, et les Centres Sociaux précités, cette première journée aura lieu le 28 septembre 2019 au Centre Social Evre et Mauges.

« En tant que professionnels, nous sommes là pour accompagner les parents porteurs de projets et mettons à disposition nos supports de communication et nos moyens matériels. Ce partenariat parents-professionnels est très riche car il permet de répondre au mieux aux attentes de ces familles » précise Maud CESBRON, animatrice du Réseau Parentalité 49.

A l’issue de cette journée, une suite sera définie pour aller plus loin dans la mise en place d’actions aidantes pour les parents solos.

Rendez-vous le samedi 28 septembre de 9h30 à 16h au Centre Social Evre et Mauges à Beaupréau en Mauges. La journée s’adresse aux parents solos en groupe ou en projet. Quelques professionnels seront présents en tant que facilitateurs de la participation et des échanges. La participation à cette journée est gratuite et un accueil des enfants sera prévu sur place. Des détails sur l’organisation de cette journée seront communiqués prochainement.